Troubles de l’érection : quel est le traitement idéal ?

Traitement de la dysfonction érectile

Mots clés : impuissance, trouble de l'érection Auteurs : Edouard Amar Référence : Prog Urol, Techniques chirurgicales diverses, implants péniens, pompe à vide, injections intracaverneuses Il est vrai que l'attente des patients permettait toutes les audaces.

que prendre pour une meilleure érection

Ancêtres du traitement hormonal substitutif et pionniers du traitement de la dysfonction érectile, les chirurgiens Voronoff et Lespinasse tentaient, en puis end'utiliser chez l'homme des transplants de testicule de singe.

Comme on s'en doute, cette approche "héroïque" allait être rapidement abandonnée. Elle devait néanmoins marquer le début de l'histoire traitement de la dysfonction érectile traitement de la dysfonction érectile.

  • Perdu une érection dans le processus
  • Érection la plus faible faire quoi

L'approche chirurgicale et instrumentale 1. Compression de la veine dorsale de la verge En réalité, les premiers essais de traitement chirurgical de l'impuissance remontent àdate à laquelle Lowsley et Bray proposent, pour les cas sévères, une intervention comportant une plicature des muscles bulbo-caverneux et ischio-caverneux et une plicature du ligament suspenseur : le principe consiste à obtenir une compression de la veine dorsale de la verge.

Dysfonction érectile La plupart des hommes traités pour une dysfonction érectile parviennent à retrouver une sexualité satisfaisante. Pour ce faire, la ou les causes du dysfonctionnement ainsi que les facteurs de risque doivent être identifiés par un médecin. Consulter un psychologue ou un sexologue familier avec cette approche voir Sexothérapie ci-dessous. Cette classe de médicaments disponibles uniquement sur ordonnance a pour effet de relaxer les muscles des artères du pénis.

Implants péniens C'est en qu'apparaît le premier implant pénien l'autogreffe de cartilage costal utilisée par Bergman par rapport auquel l'apparition des prothèses gonflables en Scott constitue un progrès certain Figure 1. Figure 1 : implants péniens 3.

une érection à quel âge se produit

Chirurgie de revascularisation Apparaît immédiatement après la chirurgie de revascularisation, destinée à rendre au patient une fonction sexuelle proche de la normale sans utiliser de prothèse. Les premiers résultats dans ce domaine sont publiés par l'équipe de Michal, qui propose un pontage fémoropudendal en puis une anastomose épigastro-caverneuse enet par celle de Virag, qui réalise pour traitement de la dysfonction érectile première fois une artérialisation de la veine dorsale de la verge en Le " vacuum " Mentionnons également, parmi les techniques instrumentales, la publication par Nadig endu premier article décrivant un appareil moderne reposant sur un principe connu depuis le 18e siècle : l'utilisation du vide pour le traitement de la dysfonction érectile Figure 2.

*Médicaments des Troubles sexuels : Les points essentiels

Figure 2 : vacuum II. L'approche pharmacologique 1. Injections intracaverneuses Après la chirurgie de revascularisation apparaissent les premières tentatives de traitement pharmacologique de la dysfonction érectile par injection intracaverneuse.

  • Comment les pénis se cassent chez les hommes
  • Si lérection ne vient pas immédiatement

Les premières substances actives utilisées sont la papavérine Virag, pénis et ses problèmes la phénoxybenzamine Brindley, L'a-bloquant moxisylite est la première substance à recevoir une AMM dans cette indication en et l'alprostadil, prostaglandine utilisée pour la première fois chez l'homme par Ishii en reçoit son AMM en L'alprostadil intra-urétral, destiné à rendre ce traitement un peu moins invasif est autorisé depuis ; malheureusement, son efficacité ne semble pas optimale.

Ces produits en développement ne sont pas encore commercialisés Figure 3.

Figure 3 : traitements locaux 3. Ignarro Université de Los Angeles pour avoir établi que le monoxyde d'azote NO jouait un rôle prépondérant dans la physiologie cardiovasculaire. Le sildénafil et les inhibiteurs plus récents de la phosphodiestérase vardénafil et tadalafil partagent un même mécanisme d'action Figure 4.

la taille de la virilité en état dérection

La libération de NO due à une stimulation du nerf caverneux stimulation sexuelle active la guanylate cyclase de la cellule musculaire lisse, ce qui provoque la transformation du GMP en GMP cyclique GMPc. L'inhibition de la phosphodiestérase PDE5 cellulaire oriente le GMPc vers la voie d'une protéine-kinase GMPc-spécifique, ce qui entraîne une sortie du calcium cellulaire et une ouverture des canaux potassiques.

Il en résulte une relaxation du muscle caverneux permettant une érection durable et de bonne qualité.

avec éjection dérection

Figure 4 : mécanisme d'action des inhibiteurs de la PDE5 4. Recherches actuelles D'autres traitements novateurs sont actuellement évalués, qu'il s'agisse des substances d'action centrale l'érection est un phénomène non seulement vasculaire, mais aussi cérébral Rajfer, eNOS pour W.

Cette approche permettrait, en pratiquant des injections intracaverneuses tous les 3 mois ou 6 mois, voire tous les ans, d'obtenir une fonction sexuelle et érectile normale. Conclusion Beaucoup de chemin a donc été parcouru depuis l'époque où tout pouvait être tenté pour obtenir la moindre amélioration et atténuer ainsi le désespoir des patients souffrant de dysfonction érectile.

pourquoi lérection nest pas complète chez les hommes

Les traitements, de plus en plus performants et aujourd'hui non invasifs, poursuivent désormais le même but : obtenir une érection satisfaisante permettant une vie sexuelle normale pour la satisfaction du couple.